www.econews.cd

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’Unesco, a offert, le mercredi 14 octobre 2020, des kits sanitaires contre la Covid-19 et un lot important de matériels scolaires à la République démocratique du Congo, en vue de soutenir le développement de l’enseignement à distance et le bon déroulement de la rentrée scolaire 2020-2021. Ce lot est composé de kits radio, d’ordinateurs portables et de trousses de fournitures scolaires.

A cette liste, il faut ajouter des matériels de lutte contre la Covid-19. Illustration : des thermos flash, des masques, des gels hydro-alcooliques pour protéger les élèves et les enseignants.

Présent à cette cérémonie, l’ambassadeur de  Chine en RDC a présenté l’enseignant à distance comme un moyen qui permettra à plusieurs enfants congolais de prendre part à la gratuité de l’enseignement.

Compte tenu de la superficie de la RDC et les conditions difficiles de l’école dans la zone rurale, l’enseignement à distance offre une bonne solution pour que la gratuité scolaire des enfants congolais puisse profiter au maximum possible d’élèves. C’est pour cette raison que l’ambassade de Chine  a décidé d’offrir en partenariat avec l’Unesco, un don de matériels scolaires et kits de protection contre la Covid-19 au ministre de l’EPST. Objectif : soutenir le développement de la rentrée scolaire en RDC. « Nous espérons que ce don pourra servir à la protection des élèves et des enseignants à l’école et apaiser les soucis des parents », a déclaré le diplomate chinois Zhu Jung.

De son côté, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, a remercié la République populaire de Chine pour ces dons apportés aux élèves et  enseignants congolais qu’il a invités à en faire bon usage.

A son tour, le représentant-pays de l’Unesco,  Jean- Pierre Ibondo, avait félicité le ministre de l’EPST pour la reprise des cours sur l’ensemble du territoire national.

En République démocratique du Congo, la rentrée scolaire a eu lieu le 12 octobre 2020. Contrairement au passé, cette rentrée scolaire s’est déroulée dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19.

Nouria Mukaba (Stagiaire/IFASIC