www.econews.cd

Déjà adoubé du double titre de président ho-noraire pour lequel il reçoit une pension mensuelle de plus de 600.000 Usd, et de sénateur à vie, Joseph Kabila pourrait être gratifié d’un nouveau titre de chef de file de l’opposition. En tout cas, son regroupement politique, le FCC (Front commun pour le Congo), qui se réclame désormais de l’opposition le verrait bien adosser ce rôle.

Lors de la plénière du lundi 29 mars 2021 à l’Assemblée nationale, le député PPRD et ancien gouverneur de la ville de Kinshasa, Jean Kimbunda, a proposé l’inscription à l’ordre du jour du calendrier de la session en cours le point relatif à la désignation du porte-parole de l’opposition. Une proposition qui n’a pas malheureusement été appuyée par la plénière. Mais, le PPRD – en tout cas la frange qui est resté fidèle à Joseph Kabila - tient à ce que son président occupe ce fauteuil.

Lumeya Dhu Maleghi, qui dit n’avoir jamais tourné le dos au FCC, note qu’«il n’y aucune honte si Joseph Kabila doit être le chef de file de l’opposition». L’élu national de Kikwit est d’avis que l’autorité morale du FCC est mieux placée pour y imprimer sa marque. «Nous avons géré le pays, nous n’allons pas spéculer. L’autorité morale du FCC est bien placée pour porter la voix de l’opposition», pense-t-il.

Fayulu en embuscade

Si le FCC penche déjà pour Joseph Kabila comme prochain chef de file de l’opposition, il faut reconnaitre que rien n’est encore joué. La bataille se jouera donc avec Martin Fayulu qui, contrairement à ses alliés de LAMUKA, a plutôt opté pour une opposition radicale à Félix Tshisekedi.

Est-ce que Joseph Kabila sera-t-il prêt à faire des concessions à Martin Fayulu en lui cédant le fauteuil de chef de file de l’opposition ? Tout est possible.

Conformément à la loi portant statut de l’opposition, le porte-parole de l’opposition bénéficie d’une allocation budgétaire conséquente au même titre que le chef du Gouvernement.

Président de la République honoraire, avec une pension mensuelle conséquente, et sénateur à vie, Joseph Kabila va-t-il également s’adjuger d’un nouveau titre de chef de file de l’opposition ? Trêve de commentaires.

Si le FCC tient à le voir endosser ce statut, il devra se mesurer à Martin Fayulu ou, à défaut, Adolphe Muzito.

Marc Nzate