www.econews.cd

Après 18 ans de règne à la tête de la Fédération congolaise de football association (Fécofa), Constant Omari Selemani n’attend pas briguer un autre mandat. Avec la dérive du football congolais en 2021, Constant Omari a donc tiré toutes les conséquences. Quoi qu’éliminés de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN/Cameroun 2021), les Léopards ont néanmoins sauvé l’honneur lancé en battant lundi à Kinshasa la formation correspondante de la Gambie.

C’est dans l’émission «talents d’Afrique», un magazine diffusé sur les chaînes du Groupe Canal+, que Constant Omari Selemani, président de la Fécofa (Fédération congolaise de football association), a annoncé son désir de quitter le monde congolais de football. Il ne sera pas candidat à la prochaine élection du président de la Fécofa.

Après 18 ans de règne sans discontinuer, Omari a donc tiré les conséquences de la dérive du football congolais en cette année 2021. Sur le plan continental, la RDC a totalement disparu des radars.

«Je ne serais pas candidat lors des prochaines élections à la Fécofa. J’ai fourni beaucoup d’effort à la FIFA, à la CAF et à la Fécofa, maintenant il faut laisser aux autres qui ont des ambitions de continuer», a déclaré le président de la Fécofa. Et d’ajouter : «Mon regret est que si l’on ne change pas aujourd’hui ceux qui viendront demain, quelles que soient leurs qualités, ne vont pas progresser, mais peut-être sombrer encore».

Une victoire pour l’honneur

La RDC s’est consolée avec une victoire face à la Gambie (1-0), lundi au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match de la 6ème et dernière journée des éliminatoires, groupe D, de la 33ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

Les Léopards de la RDC ont quand même montré de l’envie lors de cette rencontre sans incidence sur la qualification à la phase finale de la CAN. Mieux organisée que les Scorpions gambiens, déjà qualifiés pour la phase finale, les fauves congolais ont trouvé le chemin des filets grâce à un penalty transformé par Francis Kazadi Kasengu (45ème) à la suite d’une charge irrégulière sur Ben Malangu dans la surface de réparation.

A la reprise, les Scorpions montrent une certaine envie de refaire le retard mais sont mis en échec par le réseau défensif commandé par Chancel Mbemba Mangulu. Les poulains de N’Sengi Biembe qui ont une ascendance sur leurs adversaires, manquent de doubler la mise sur une frappe de Djuma Shabani (67ème) déviée en corner par le gardien gambien.

Les deux équipes se contenteront de ce score jusqu’au coup de sifflet final.

Arrivée en 3ème position de son groupe, la RDC totalise 9 points contre 10 pour la Gambie.

A Luanda, l’Angola a sauvé l’honneur en battant le Gabon par 2-0. Il termine les éliminatoires derrière la RDC avec 4 points, loin du Gabon 10 points.

Dans ce groupe, le Gabon et la Gambie terminent en tête avec 10 points chacun et disputeront la phase finale de la CAN en janvier 2022 au Cameroun.

Nana K.