www.econews.cd

À la maternité de Kintambo, le Gouverneur Gentiny Ngobila fait un geste de générosité

Dans le cadre des activités du mois de mars dédié à la femme, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a procédé, le vendredi 19 mars 2021, à la remise d’un don à la maternité de Kintambo.

Ce don est constitué de 250 blouses médicales de couleur rose pour les infirmières, d’autres de couleur verte pour les chirurgiens, draps pour grands et petits champs opératoires, 120 paquets de couches à usage unique, 50 sacs de savon à lessive, 60 paquets de bandes hygiéniques, 50 cartons de lait pour nourrissons, 30 cartons de bouillies pour bébé, 20 cartons de savon pour machine à laver, 10 cartons de lingettes pour bébé, 15 cartons de poudre pour bébé, 10 cartons de savon pour bébé, 10 cartons de lait de beauté, 5 cartons de pinces à linge, 10 poubelles dans le cadre de l’opération «Kinshasa bopeto», 6 citernes de 160 litres pour la prévention contre la COVID-19, 5 cartons de pommade pour bébé, 5 cartons de tiges-coton, une machine à laver et une autre à sécher le linge.

Le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa a situé cette cérémonie dans le cadre de l’hommage à rendre à la femme qui donne la vie. D’où le choix d’une maternité, un lieu censé aider à l’éclosion de la vie. «Je n’ai pas voulu passer sous silence la célébration du mois de mars dédié à la femme; c’est ce qui justifie ma présence ici», a-t-il déclaré. Et de poursuivre : «Mon désir le plus ardent est d’être aux côtés des femmes qui donnent la vie dans cette maternité de Kintambo. Et en tant que premier citoyen de la ville de Kinshasa, c’est ma manière de rendre un hommage mérité à toutes ces femmes qui font la fierté de l’administration de Kinshasa».

Parlant du don, le gouverneur Ngobila espère qu’il pourra résoudre tant soit peu les difficultés auxquelles fait face cette maternité. Pour ce faire, il a demandé au personnel soignant et au staff dirigeant de la maternité d’en faire bon usage. Il a profité de cette circonstance pour sensibiliser l’assistance à lutter contre la COVID-19 qui n’est pas totalement éradiquée, bien que dans la ville de Kinshasa, la courbe de cette pandémie soit à la baisse.

Avant de prendre congé des femmes œuvrant à la maternité de Kintambo, le gouverneur Ngobila leur a laissé, en guise de frais de transport, une enveloppe dont le montant n’a pas été révélé.

Véron Kongo