www.econews.cd

Les Etats-Unis «vont continuer à soutenir le processus onusien en vue d’une solution juste et durable au différend de longue date au Maroc», a indiqué lundi le porte-parole du département d’Etat américain.

«Il n’y a aucune mise à jour pour le moment. Ce que nous avons globalement dit est toujours en vigueur» au sujet de la question du Sahara, a déclaré le porte-parole du département d’Etat américain lors d’un point de presse en réponse à une question sur de la position de l’administration Biden.

«Nous allons continuer de soutenir le processus de l’ONU pour mettre en œuvre une solution juste et durable à ce différend de longue date au Maroc. Nous continuerons d’appuyer le travail de la MINURSO pour surveiller le cessez-le-feu et prévenir la violence dans la région», a-t-il ajouté.

La sortie du Maroc de la liste grise de l’UE

Pendant que les Etats-Unis ont confirmé la marocanité du Sahara, le royaume chérifien vient de franchir un pas important dans ses relations avec l’Union européenne.

La sortie du Maroc de la liste grise de l’Union Européenne (UE) des juridictions non coopératives à des fins fiscales constitue un nouvel atout pour l’attractivité du Royaume en termes d’investissements étrangers, indique la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) dans un communiqué.

Cette avancée représente un nouvel atout pour l’attractivité du Maroc en termes d’investissements étrangers et un appui aux entreprises marocaines pour nouer des partenariats économiques avec leurs homologues européens dans les règles de la bonne gouvernance, relève le communiqué.

Econews avec MAP