Gécamines tente de contrer Global Witness et Centre Carter

Maintes fois acculée par des Ongs internationales, telles que Global Witness et Centre Carter, la Gécamines, fleuron de l’industrie minière en République démocratique du Congo, cherche un moyen pour les contrer.

Selon des informations concordantes, du reste confirmées par Africa Mining intelligence, le géant minier congolais tente de recruter, pour son compte, des cabinets étrangers pour contrer la campagne de sape que mènent contre elle Global Witness et le Centre Carter. Pour le président de son Conseil d’administration, Albert Yuma Mulimbi, la survie de l’entreprise en dépend.