www.econews.cd

La Fédération internationale de football association (FIFA) veut promouvoir le développement du football interscolaire en Afrique, en prenant appui sur la RDC. Son président, Gianni Infantino, a sollicité et obtenu jeudi le soutien du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, lors des échanges par vidéoconférence.

Quelques jours après son investiture à la tête de l’Union afri- caine, le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilo-mbo, a eu une première réunion de contact virtuelle avec le président de la FIFA, Gianni Infantino.

Après l’avoir félicité pour cette nouvelle responsabilité continentale, le président de la FIFA a évoqué les possibilités de coopération entre l’instance du football mondial et le continent africain, rapporte la presse présidentielle.

Parmi les projets phares que la FIFA veut développer en l’Afrique, avec la RDC comme pays-pilote, figure le projet de tournoi de football interscolaire. A travers ce projet, l’objectif poursuivi est d’utiliser le football pour l’éducation et inculquer aux écoliers les vertus du sport comme le fair-play, a indiqué le président de la FIFA.

La FIFA dit avoir prévu l’augmentation de l’enveloppe des projets à 120 Usd pour réussir ce projet.

Gianni Infantino, qui connaît personnellement le Président Félix Tshisekedi comme un grand admirateur du football, a aussi évoqué avec lui la possibilité d’augmenter le quota de participation du continent africain à la Coupe du monde.

Plusieurs perspectives ont aussi été évoquées en matière d’infrastructures et de collaboration institutionnelle entre la FIFA et l’Afrique. D’autres questions, comme l’utilisation de la VAR en Afrique, ont fait partie des discussions entre le Président en exercice de l’UA et le patron du football mondial.

La Présidence de la République rappelle que toutes ces questions font partie des échanges prévus en marge de l’arrivée prochaine à Kinshasa du président de la FIFA.

N. Kanku