www.econews.cd

La Commission chargée des questions économi-ques et financières de l’Assemblée générale de l’ONU a adopté, par consensus, une résolution présentée par le Maroc, sur la «Promotion du tourisme durable, y compris l’écotou-risme pour l’éradication de la pauvreté et laprotection environneme-ntale».

Cette résolution met notamment en évidence l’importance, face à la crise de Covid-19, de favoriser la coopération internationale pour que la reprise du tourisme devienne une priorité et qu’elle soit conçue de manière responsable et écologique, tout en protégeant les plus vulnérables et en appuyant les tissus économiques locaux.

Grace à la campagne dynamique menée par le Maroc, la résolution a été co-parrainée par 94 Etats membres appartenant aux différents groupes régionaux.

Le leadership du Maroc dans les enceintes multilatérales de l’ONU sur cette question consacre le rôle pionnier du Royaume solidaire et entreprenant sur la scène nationale et internationale pour le développement durable, conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notamment en termes d’accompagnement des secteurs vulnérables aux chocs induits par la crise du coronavirus, tels que le tourisme.

Dans ce contexte, la résolution marocaine a mis en relief plusieurs éléments, notamment l’importance d’appuyer le secteur touristique pour établir la base de sa récupération après la crise de Covid-19. La résolution met en exergue également la tenue de la prochaine assemblée mondiale du tourisme prévue à Marrakech, en 2021.

Lors de l’adoption de cette résolution, le Maroc a réitéré son appui à l’Organisation Mondiale du Tourisme (OIT). Les travaux de l’assemblée mondiale du tourisme seront cruciaux pour un engagement crédible et responsable en faveur du tourisme, secteur clef de développement durable dans ses trois dimensions économique, environnementale et sociale.

De même, l’assemblée mondiale du tourisme constitue une opportunité unique pour la communauté internationale afin de renforcer le repositionnement du tourisme mondial vers des pistes durables et résilientes.

A travers une action concertée, les pays et les parties prenantes du tourisme ambitionnent d’initier une réponse collective, tout en favorisant des plans de relance touristique et des investissements dans l’économie durable et citoyenne.

Dans le contexte actuel difficile, la chute soudaine et massive du nombre de touristes à travers le monde constitue une menace aux emplois et aux économies et impacte les tissus des coopératives, des petites et moyennes entreprises qui vivent de ce secteur. D’où l’importance de la coopération internationale pour hâter la relance du tourisme de manière responsable et écologique, et appuyer les tissus économiques locaux.

Econews avec MAP